All Posts By

L'ArtoTEAM

An African Season / Une saison africaine

By Non classé No Comments

With special support from the Antoine de Galbert Foundation / Avec le soutien exceptionnel de la Fondation Antoine de Galbert.

A Pan African Space Station.
Project by Chimurenga (South Africa), soon at L’Artocarpe!
(April 2021)

2021 shall hopefully see our 2020 program re-scheduled as from January 2021 to May 2021. 7 African curators and artists will be in residence at L’Artocarpe with a fantastic program! Watch out for this space…


Nous vous attendons dès janvier 2021 pour le report de notre programmation 2020. 7 curators et artistes africains seront en résidence à L’Artocarpe de janvier à mai 2021 pour un programme inédit! Restez connectés…

L’Artocarpe has been very busy in 2020! Receiving curators from New York, Miami, Paris La Villette and Pompidou art centre, being approached by artists from various part of the world to visit our space, meet with us and schedule future projects. No doubt that such interest will lead to a greater and more vibrant program as well as a stronger connection to a very interesting international network… More to come with also some work to be delivered at the art school of Martinique. Stay tune!

Durant le COVID, L’Artocarpe a été très actif! Accueil de plusieurs professionnels de New York, Miami, Paris La Villette, Centre Georges Pompidou et artistes internationaux qui sont de plus en plus nombreux à nous rencontrer et/ou vouloir faire une résidence à L’Artocarpe. Sans aucun doute un tel intérêt alimentera notre programme et permettra de renforcer notre réseau international. De plus, nos actions devraient se faire au bénéfice des étudiants de l’école d’art de Martinique. Restés connectés!

Participez à deux expositions!

By Non classé No Comments

L’Artocarpe vous attend pour la fin des vacances à deux expositions participatives: Baimbridge Show et DS (Demi-siècle).

Vous fêtez vos 50 ans en 2020? Participez à l’exposition DS (Demi-Siècle de Dame Sagesse). (Hommes et femmes). Téléchargez les informations
Vous avez un souvenir de Baimbridge? Exposez-le à L’Artocarpe! Infos à télécharger

Informations complètes dans les documents à télécharger ci-dessus.

Nouvelle ère, nouvelle présidence…

By Non classé No Comments

C’est avec beaucoup de plaisir et de fierté que je prends la présidence de L’Artocarpe au moment où la structure fête ses 10 ans d’existence.

Artiste et Membre depuis sa création, j’ai pu suivre l’avancée et son intégration dans le paysage artistique guadeloupéen et plus largement caribéen puisque cette année encore, pour la 4ème fois consécutive, L’Artocarpe était invité à la Havane par la Casa De Las Americas, au moment où le pays célébrait 60 ans de Révolution cubaine et 500 ans d’histoire européenne.

En tant qu’artiste, j’ai pu séjourner à L’Artocarpe, en résidence pour préparer un projet que j’ai présenté à La biennale de Lyon 2017. A cette occasion, j’ai présenté également ma pratique artistique en conférence au Mémorial ACTe (MACTe), laquelle abordait la question du référendum de la Nouvelle Calédonie, dont je suis originaire. 

L’histoire d’un territoire est le questionnent de mon travail. C’est ce qui m’a rapprochée de L’Artocarpe qui ne cesse de créer des ponts entre nos insularités.

Issue également d’engagés indonésiens venus pour les plantations de café, je suis, en outre, en mesure d’élargir les liens du réseau de L’Artocarpe à l’insularité Indonésienne à travers toute la problématique de l’art et de l’économie (mines de nickel).

La nouvelle direction de L’Artocarpe aura le souci de mettre à l’honneur tous ces artistes de talent, toutes ces insularités, tous ces récits invisibles au cœur de programmations que nous mettons en place avec Joëlle Ferly, sa fondatrice, œuvrant comme directrice artistique.

Nous accueillons avec beaucoup de joie, aussi sur le bureau l’auteure Jessica Oublié, reconnue pour son travail d’écriture mêlant bande dessinée et sujets sensibles (Bumidom, chlordécone…).

Cette nouvelle présidence renforcera le positionnement de L’Artocarpe sur l ‘international dont nous espérons la concrétisation dans les années à venir. Nous poursuivrons notre présence sur les biennales d’art contemporain qui nous valent la reconnaissance de toutes les instances culturelles. Nous continurons de répondre à une exigence professionnelle à travers une séries d’expositions solo au sein de l’espace reconfiguré pour l’occasion. Ses expositions mettront à l’honneur les artistes -de Guadeloupe et étrangers- en gardant le souci d’œuvrer à leur promotion au sein d’instances publiques et privées.

Des ateliers, des formations, en Guadeloupe et sur l’international, nous sont déjà demandés : nous remercions toutes les instances qui nous font confiance et qui nous apportent leur soutien, notamment : La Direction des Affaires culturelles, la Région Guadeloupe, le conseil départemental ainsi que la ville et l’office du tourisme du Moule.

J’espère vous voir nombreux-ses pour cette nouvelle année et toutes celles à venir, à nos ateliers, expositions et cycle de conférences !!

Artocarpement Votre !                     

Madame Muchamad Nathalie

Présidente de L’Artocarpe

Le saviez-vous? L’Artocarpe est le nom scientifique du fruit-à-pain

2009 – 2019: 10 ans déjà!

By Non classé No Comments

Notre structure d’artistes, basée en Guadeloupe célèbre 10 ans d’actions pour la promotion de l’art contemporain du Moule, au monde.

Une vraie victoire !

Je remercie les 75+ membres qui ont cru en cette aventure, en cotisant à L’Artocarpe. Par leur adhésion, la structure a gagné en légitimité. Grand merci également à Régine Cuzin, commissaire d’exposition indépendante, qui nous a accompagnés durant 4 années en tant que Directrice Artistique de L’Artocarpe, ce qui n’a fait que renforcer notre crédibilité auprès des professionnels, qui nous témoignent de leur confiance de manière grandissante.

Read More

Pour une architecture militante…

By Non classé No Comments

GUSTAVE  BASSIERES

Artiste, architecte (DESA), musicienitecture militante…

Tes Toits et Rêves : La 3ème Dimension.

Exposition jusqu’au 15 Décembre 2019 inclus

Artiste, architecte (DESA), Gustave Bassières (Guadeloupe) est aussi à l’aise avec un pinceau qu’avec une guitare, qu’il prend souvent pour chanter le Blues, sous le nom d’O’Gus Mr Blues.

Autoportrait de Gustave Bassières

Gustave Bassières propose ici plusieurs séries dont « Le trait, à titre d’essai : dessins d’Art’chitecture ». Depuis les années 1970, L’artiste pense l’architecture en terme d’autonomie complète (en eau et en électricité notamment), respectueuse de l’environnement. Ses dessins nous transportent vers un imaginaire futuriste. Cet artiste total conçoit des constructions qui épousent notre environnement proche, y compris marin. Des îles flottantes aux tours végétales, l’architecture est prévue pour permettre une activité humaine harmonieuse, individuelle ou en collectif.

L’Artocarpe est heureux d’accueillir ce visionnaire de l’architecture qui nous permet d’envisager notre quotidien loin d’un système libéral onéreux. C’est le cas de Nicole, qui depuis 1993, a opté pour une « maison  Bassières ». Elle partage avec nous son choix en nous dévoilant des clichés de sa maison individuelle : « la véritable autonomie commence sous son toit ! », lance-t-elle avec humour, en pleine grève du LKP alors que sa ville (Le Gosier) est sans eau et dans le noir total le soir. A l’inverse, Nicole continue ses actions de bénévole sur son ordinateur et ne manque pas d’eau…

Les amoureux d’encres et d’aquarelles seront ravis de découvrir d’autres scènes du Péyi Gwadloup réalisées par l’artiste qui revendique son travail comme militant: paysages, animaux, scènes de jazz, des œuvres originales prêtes à égayer votre demeure.

Une exposition qui attire du beau monde…

Le directeur de La Villette, Mr Didier Fusillier est venu voir l’exposition accompagné de la conseillère aux Arts plastiques de la Direction des Affaires culturelles, Madame Labayle.

L’actrice et directrice artistique Madame Marie-Louise Sambin est également venue avec des membres de sa pièce de théâtre, Gorgui, apprécier les œuvres du Guadeloupéen Gustave Bassières.

Toutes les œuvres sont en vente (de 65€ à 125€). Se renseigner auprès de la direction